Comment changer de courtier ou de compagnie d’assurance ?

//Comment changer de courtier ou de compagnie d’assurance ?

Comment changer de courtier ou de compagnie d’assurance ?

En Belgique, les contrats d’assurance sont soumis à des règles strictes qui prévoient que le changement d’assureur ne peut se faire que dans des cas spécifiques, et cela, sous le respect de quelques conditions, contrairement au changement de courtier. Selon la procédure normale, la résiliation d’un contrat d’assurance doit commencer par une lettre recommandée adressée à l’assureur. Dans celle-ci sont détaillés tous les motifs par lesquels vous déclarez formellement et clairement votre envie de rompre le vôtre.

Quelles sont les conditions pour pouvoir résilier un contrat d’assurance ?

Les contrats d’assurances IARD, pour Incendies et autres risques divers, sont implicitement renouvelés chaque année à la date d’échéance. Pour pouvoir mettre fin à un contrat, il est de mise pour l’assuré de prévenir son assureur de cette résiliation minimum trois mois avant la date d’échéance, via une lettre recommandée. Il peut également annuler un contrat d’assurance mais seulement dans certaines circonstances détaillées ci-dessous.

Courtier en assurances : peut-on en changer librement ?

Si vous bénéficiez des services d’un courtier et que vous constatez que ses compétences ne correspondent pas à vos attentes, vous pouvez le remplacer par un autre. Il vous suffit de contacter un autre courtier à qui vous demandez de reprendre vos polices en cours. Pour ce faire, vous signez un mandat de placement lui permettant de gérer vos contrats actuels. Par ailleurs, en aucun cas un changement de courtier n’induit automatiquement un changement de compagnie d’assurance. Les contrats restent les mêmes malgré le remplacement du gestionnaire. Toutefois, le nouveau courtier devrait procéder à une analyse de vos besoins et votre portefeuille d’assurances et si le besoin s’en fait sentir, vous proposez d’autres polices.

Assurance auto et assurances IARD : quand est-il permis de le résilier ?

Le motif de la résiliation du contrat d’assurance auto doit être mentionné dans la lettre adressée à votre compagnie d’assurance. Bon nombre de cas peuvent vous pousser à cette annulation :

– Une hausse des tarifs ou une modification des conditions générales

Il n’est pas rare qu’une compagnie d’assurance réévalue ses tarifs en fonction de différents facteurs (ex. : conjoncture économique). En tant que client, vous avez le droit de changer de compagnie d’assurance, donc de résilier votre contrat avant la date butoir. Le délai est de trois mois précédant celle-ci et un moins au plus tard.

– Un sinistre ou un accident

Si vous avez eu un accident, que vous ayez tort ou non dans ce sinistre, vous pouvez aller consulter les offres d’autres assureurs. En effet, il se peut que vous ayez ressenti une insatisfaction des services de votre compagnie, ce qui vous incite à résilier votre contrat. Selon la procédure, vous disposez de 30 jours après le paiement ou non du dédommagement par votre assurance.

– À la date de renouvellement tacite de votre contrat

Vous êtes libre de changer d’assurance à la date anniversaire de votre contrat, mais cela, sous condition d’avoir préalablement envoyer à votre assureur actuel la lettre de résiliation dans le délai de trois mois prérequis avant cette date d’échéance. Si toute la procédure a été respectée à la lettre, votre nouvel assureur s’occupera du reste.

– Les risques d’accident sont minimes

Mettre fin à un contrat d’assurance est également possible lorsque le risque n’existe plus. Si vous avez revendu votre véhicule, il n’est évidemment pas question de conserver l’assurance. Votre contrat peut alors soit être résille soit suspendu. Notez que vous devrez renvoyer la carte verte.

Quelle est la suite de la procédure ?

En premier lieu, vous ou votre courtier devez expédier la lettre de résiliation à votre ancienne compagnie d’assurance. Ensuite, celle-ci enverra une attestation de sinistre destinée au nouvel assureur. Ce document relate tous les accidents que vous avez occasionnés et subis. Selon l’arrêté royal du 16 janvier 2002, ce délai doit être respecté au risque d’encourir à des sanctions. Enfin, votre nouvel assureur démarre la date de couverture de votre nouveau contrat trois mois après votre demande (avant la date d’échéance du précédent contrat ou après résiliation de ce dernier).

Bref, le changement de compagnie d’assurance passe par une procédure de résiliation de contrat assez simple surtout si votre courtier vous assiste, comme nous le faisons chez Go Forward. Ecrire trois mois à l’avance reste la règle générale pour que la démarche respecte les règles en vigueur. Par ailleurs, il est facile dans la mesure où les motifs d’annulation de votre contrat sont multiples et ne requièrent aucun engagement de votre part. Toutefois, il est plus sûr de se référer systématiquement aux conditions générales avant de décider une annulation, peu importe la raison. Vous pouvez aussi bien sûr nous consulter.

By | 2017-09-24T15:48:27+00:00 septembre 24th, 2017|Assurances IARD|0 Commentaire

Send this to a friend